Le point sur le nouveau Projet de loi

Mis en avant

Un projet de loi visant à rendre la scolarisation obligatoire pour tous les enfants dès 3 ans sauf exceptions a été présenté en Conseil des Ministres le 9 décembre au Conseil d’État fin octobre 2020 (projet de loi confortant le respect des principes de la République). Il s’est transformé depuis et prévoit de supprimer le libre choix de l’instruction en famille (régime déclaratif), en le remplaçant par un régime dautorisation (sous critères spécifiques très restrictifs). L’association LEDA est opposée à cette une telle demande annuelle dautorisation car elle expose les familles à l’arbitraire administratif et va à l’encontre des principes qui lui sont essentiels : le respect du rythme, des centres dintérêt et des aptitudes propres à chaque enfant.

Malgré la formidable mobilisation des familles, des associations et des élus de tous partis contre l’article 21 (devenu maintenant article 49), très controversé, l’Assemblée nationale, qui a le dernier mot, l’a finalement rétabli et adopté le 23 juillet.

Ayant anticipé cette issue, les associations et collectifs ont beaucoup travaillé depuis plusieurs mois afin de pouvoir s’associer à la saisine du Conseil constitutionnel par les parlementaires sur cet article 49 (ex article 21). Nous rendrons publics dès que possible les argumentaires portés à la connaissance du Conseil constitutionnel.

Voici quelques liens pour vous y retrouver :

Point info lundi 20 septembre 2021

Sommaire

1. Informations importantes
2. Appels à actions LED’A
3. Divers
4. Revue de presse

Actualités et calendrier

  • LED’A a envoyé un message à la médiatrice de France INTER suite à l’article et l’émission parus début septembre (1.2)

  • L’association LEDA vous encourage à vous mobiliser localement pour la JIPLI (www.jipli.org) (2.1)

1.      INFORMATIONS IMPORTANTES

 

Continuer la lecture

Courrier de LEDA à la médiatrice de France Inter

Malgré des échanges avec Jacques Monin, le responsable de la cellule investigation de France inter nous n’avons pas obtenu de droit de réponse c’est pourquoi l’asso leda a sollicité la médiatrice de France inter en envoyant ce message : 

Bonjour Madame,

L’association Les Enfants D’abord souhaite vous alerter sur les erreurs et amalgames de l’article et de l’émission de France Inter les 3 & 4 septembre 2021 sur l’instruction en famille, les écoles hors contrat et les organismes d’enseignement à distance.
 
    
De plus, si le choix de France Inter s’est porté sur les dysfonctionnements en matière d’instruction, nous regrettons  une investigation non contradictoire, et une information véhiculant des représentations trompeuses et comportant de nombreuses affirmations inexactes. Ce faisant France inter jette le discrédit sur des modes d’instructions pourtant légaux, très encadrés, respectueux du droit à l’instruction, utiles à de nombreux enfants.
 
 
Continuer la lecture

Point info lundi 13 septembre 2021

Sommaire


1. Informations importantes
2. Appels à actions LED’A
3. Divers
4. Revue de presse


Actualités et calendrier

Semaine de la JIPLI ! (Journée Internationale Pour la Liberté d’Instruction)
Cette semaine, et jusqu’à fin septembre, c’est le moment idéal pour organiser des manifestations/rencontres locales pour faire parler de nous dans l’espace médiatique.
Le but est d ‘informer que l’IEF est encore possible cette année, que nous n’accueillons pas la nouvelle loi avec joie et que nous continuons à nous mobiliser pour défendre la liberté d’instruction ! (voir point 1.1)

Continuer la lecture

Point info du lundi 6 septembre 2021

Sommaire

1. Informations importantes
2. Appels à actions LED’A
3. Divers
4. Revue de presse

Actualités et calendrier

  • C’est l’heure des non-rentrées ! Pensez à accueillir les nouvelles familles et vous retrouver pour échanger sur la nouvelle loi et l’année à venir. 

  • La JIPLI (Journée Internationale Pour la Liberté d’Instruction) arrive à grand pas, nous vous proposons d’organiser des mobilisations localement pour faire parler de nous dans l’espace médiatique, informer que l’IEF est encore possible cette année et que nous n’accueillons pas avec joie la nouvelle loi mais que nous continuons à nous mobiliser pour défendre la liberté d’instruction !

  • LED’A a reçu les rapports de la DGESCO par La Poste cette semaine, on vous les partage ci-dessous !



Continuer la lecture

Les rapports de la DGESCO 2016-2017 et 2018-2019 sont enfin arrivés dans la boite aux lettres de LED’A !

Après avoir sollicité à plusieurs reprises le ministère de Éducation nationale et saisi la CADA, nous avons finalement reçu les rapports 2016-2017 et 2018-2019 par voie postale bien tardivement.

– En 2016-2017 ; 30 139 enfants sont instruits dans la famille

  • 10 613 enfants se situent dans la tranche d’âge 6-10 ans soit 35,2% ;

  • 19 526 enfants se situent dans la tranche d’âge 11-16 ans soit 64,8%; 

– En 2017-2018 : 35 965 enfants instruits dans la famille : 

  • 13 215 enfants se situent dans la tranche d’âge 6-10 ans soit 36,7%; 

  • 22 750 enfants se situent dans la tranche d’âge 11-16 ans soit 63,3%. 


La lecture des rapports nous confirme ce que nous savions déjà, l’Éducation nationale dispose déjà d’un cadre légal pour parer à toute dérive : 

– Les foyers instruisant en famille sont contrôlés (63,6% en 2016-2017; 87% en 2018-2019)
– Les écoles dites “de fait” sont identifiées ( 11 cas en 2016-2017,  8 cas en 2018-2019), et signalées au procureur si nécessaire  (5 cas en 2016-2017; 6 cas en 2018-2019). NB : Une école “de fait” est constituée dès lors que deux familles se réunissent pour étudier le socle commun des connaissances et de culture.

– Lorsqu’un enfant est considéré en danger ou en risque de l’être, les services de l’Éducation nationale transmettent une IP (information préoccupante) au conseil départemental ( 59 cas, soit 0.2% en 2016-2017 ; 32 cas, soit 0,09%. en 2018-2019).

On comprend mieux la pudeur de l’éducation nationale qui a mis tant de temps à nous adresser ce document administratif. 

PAS une ligne sur un risque sectaire, PAS PLUS concernant la radicalisation, et encore MOINS sur les fantômes de la République. 

Évidemment, un tel document nous aurait permis de contester un peu plus les arguments de Blanquer devant le Conseil Constitutionnel. Cela aurait à tout le moins donné raison à une partie de ces rapports. Il y est écrit en effet que les familles sont procédurières, défendues par les associations comme principales difficultés rencontrées par les services de l’EN.  On comprend en filigrane la cause principale de la loi liberticide de Blanquer : fluidifier les contrôles de ses services. Des familles qui défendent leurs droits dans un pays démocratique : quel toupet ! En rang, et je ne veux voir qu’une tête.

Vous pouvez les télécharger sur le site de LED’A :

Enquête IEF 2016-2017

Enquête IEF 2018-2019

Point info du lundi 30 août 2021

Sommaire


1. Informations importantes
2. Appels à actions LED’A
3. Divers
4. Revue de presse


Actualités et calendrier

  • L’Assemblée Générale de l’association s’est tenue mercredi 25 août lors de la rencontre nationale à Haulmé 
  • Déclaration / télédéclaration, l’équipe juridique vous donne des informations en 1.2
Continuer la lecture

Point info lundi 16 août 2021

1. Informations importantes
2. Appels à actions LED’A
3. Divers
4. Revue de presse

Actualités et calendrier

  • Le dernier communiqué de l’inter-asso en réponse à cette décision est accessible à partir du lien ci-dessous :  

“Le Conseil constitutionnel valide le régime d’autorisation, la vigilance est requise concernant le décret d’application”

https://www.lesenfantsdabord.org/le-conseil-constitutionnel-valide-le-regime-dautorisation- la-vigilance-est-requise-concernant-le-decret-dapplication/

1.      INFORMATIONS IMPORTANTES

 

Continuer la lecture