Communiqué : Instruction en famille – Des familles demandent des comptes !

L’amendement concernant l’instruction dans la famille présenté lors de la commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi « Égalité et Citoyenneté » (1) a fait l’objet de nombreux sous entendus et contradictions, sans qu’aucun chiffre concret ne soit avancé.
Nous nous indignons qu’une loi puisse être votée sur la base de sous entendus et de peurs non confirmées par la réalité.

Dans une lettre ouverte, le Collectif Pour la Liberté de l’Instruction (2) demande à Madame la ministre de citer les sources et chiffres des propos tenus et dentendre les représentants des familles avant le 27 juin, ouverture du vote de la loi à l’assemblée nationale http://www.cpli.eu/IMG/pdf/201606-lettreouverte.pdf
Le CPLI a déjà adressé une lettre http://www.cpli.eu/IMG/pdf/201606-infosup.pdf aux membres de la commission spéciale  chargée d’examiner  le projet de loi « Égalité et citoyenneté », avec copie à de nombreux députés pour apporter des informations complémentaires à propos de la réalité de ce que vivent des familles.
Dans l’intérêt des enfants, nous souhaitons que les familles soient entendues et qu’un réel dialogue s’installe entre l’Education nationale et les familles afin d’améliorer la qualité des contrôles de l’instruction, dans le respect des droits de l’enfant à l’instruction et à l’éducation tout autant que dans le respect de la liberté pédagogique.
Association « Les Enfants D’Abord »
contact médias : 06 08 95 01 00
(2) CPLI (www.cpli.eu), composé des associations Les enfants d’abord (LED’A), Choisir d’instruire son enfant (CISE) et Libre d’apprendre et d’instruire autrement (LAIA) et du collectif Collect’ief (C’IEF)