Désinformation volontaire ou réelle remise en cause de la liberté d’instruction ?

Aux Assises de l’école maternelle Emmanuel Macron a dit  « J’ai décidé de rendre obligatoire l’école maternelle et d’abaisser de six à trois ans en France l’obligation d’instruction dès la rentrée 2019. »  

Le monde de l’instruction en famille est en émoi. 

Pourtant sur le site de l’Éducation nationale, il est bien titré « Assises de l’école maternelle : l’instruction obligatoire dès 3 ans ».(1)

En effet contrairement à une idée reçue, l’école n’est pas obligatoire et ne l’a jamais été. En 1882, la loi précisait déjà que l’instruction obligatoire pouvait être donnée dans les familles et c’est toujours le cas.(2)

Monsieur Macron aurait-il le pouvoir de remettre en cause une liberté constitutionnelle en quelques mois ? Nous en doutons fort heureusement.  Nous pensons que cet effet d’annonce n’a pour but que de la désinformation, pour que la possibilité légale d’instruction hors école soit la moins connue possible. En effet, ce n’est pas le premier président de la République à parler d’école obligatoire, deux de ses prédécesseurs l’avaient fait avant lui.(3) 

Cependant l’idée d’instruction obligatoire à partir de 3 ans est une nouvelle fort préoccupante en elle-même. En effet, l’obligation d’instruction est corrélée à sa vérification.(4) L’Éducation nationale va-t-elle vraiment venir imposer chaque année des exercices aux enfants à partir de 3 ans pour vérifier qu’ils sont bien instruits ? 

contact : media AT lesenfantsdabord.org