Vincent Peillon : « L’école n’est pas obligatoire en France »

Le ministère de l’Éducation nationale précise dans une récente interview au journal CAUSETTE (n°26) qu’en France l’école n’est pas obligatoire. Cette précision tout anecdotique soit-elle revêt une réelle importance alors que ce sont les politiques eux-mêmes qui entretiennent cette confusion (lire : Qui croit encore que l’école est obligatoire ?).

Le président dans son tout récent hommage à Jules Ferry évoquait le caractère obligatoire de l’école à propos de la loi du 28 mars 1882 « relative au caractère laïc et obligatoire de l’école » . Or la loi du 28 mars 1882 page 2 précise bien que c’est l’instruction qui est obligatoire pas l’école : « Art. 4.- L’instruction primaire est obligatoire pour les enfants des deux sexes âgés de six ans révolus à treize ans révolus ; elle peut être donnée soit dans les établissements d’instruction primaire ou secondaire, soit dans les écoles publiques ou libres, soit dans les familles, par le père de famille lui-même ou par toute personne qu’il aura choisie. »

xtrait de l’interview : « Pour le reste, je me permets de vous rappeler – la confusion est fréquente – que l’école n’est pas obligatoire e France : c’est l’instruction qui l’est. »

Le ministère de l’Éducation nationale précise dans une récente interview au journal CAUSETTE (n°26) qu’en France l’école n’est pas obligatoire. Cette précision tout anecdotique soit-elle revêt une réelle importance alors que ce sont les politiques eux-mêmes qui entretiennent cette confusion (lire : Qui croit encore que l’école est obligatoire ?).

Le président dans son tout récent hommage à Jules Ferry évoquait le caractère obligatoire de l’école à propos de la loi du 28 mars 1882 « relative au caractère laïc et obligatoire de l’école » . Or la loi du 28 mars 1882 page 2 précise bien que c’est l’instruction qui est obligatoire pas l’école : « Art. 4.- L’instruction primaire est obligatoire pour les enfants des deux sexes âgés de six ans révolus à treize ans révolus ; elle peut être donnée soit dans les établissements d’instruction primaire ou secondaire, soit dans les écoles publiques ou libres, soit dans les familles, par le père de famille lui-même ou par toute personne qu’il aura choisie. »

Extrait de l’interview : « Pour le reste, je me permets de vous rappeler – la confusion est fréquente – que l’école n’est pas obligatoire e France : c’est l’instruction qui l’est. »