Communiqué de presse 11/10/2020

Dans son discours sur les séparatismes, le chef de l’État a décidé de stigmatiser l’instruction en famille en s’autorisant l’amalgame insultant de ce choix légal avec l’extrémisme. Et impose unilatéralement de mettre fin à la possibilité d’instruire ses enfants hors cadre scolaire dès la rentrée 2021.


L’association LED’A (Les Enfants d’Abord), qui regroupe des parents et enfants qui ont fait ce choix conscient et alternatif de prendre en main leur instruction, adresse ses profonds remerciements à Emmanuel Macron. Depuis son intervention, les adhésions ont quadruplé dans les rangs de notre association.


Néanmoins, LED’A réfute toute proximité avec quelque mouvement violent que ce soit. Les familles sont abasourdies par la violence et l’injustice des propos d’Emmanuel Macron et réclament des excuses publiques de la part du locataire de l’Élysée.


Déjà à la marge des traitements des autres familles, les parents qui instruisent leurs enfants hors de l’école réclament désormais les mêmes droits et avantages que ceux qui les scolarisent. C’est à dire, que LED’A réclame que l’allocation de rentrée scolaire (ARS) soit versée également aux familles qui investissent dans l’instruction de leurs enfants.


Le biais des chiffres avancés (50.000 enfants) par Emmanuel Macron à l’occasion de son discours n’est que la résultante de l’avancement de l’âge obligatoire d’instruction à 3 ans. Il démontre à tout le moins le caractère inadapté de cette décision qui va à l’encontre des rythmes naturels des enfants à entrer si tôt dans les apprentissages formels. LED’A réclame le retour à l’instruction obligatoire dès 6 ans.


LED’A rappelle à Emmanuel Macron que dans un état de droits, la liberté est la règle. Dans cet esprit républicain, les familles qui pratiquent l’IEF (instruction en famille) prennent contact avec leurs parlementaires pour faire valoir leurs intérêts à l’occasion de rendez-vous avec leurs représentants des deux chambres. A 18 mois des présidentielles et des législatives, les familles concernées par cette liberté qui est souvent un choix de vie, sont fermement décidées à ne pas se laisser piétiner.


Les Enfants D’Abord, équipe média
media@lesenfantsdabord.org 0689987526 ou 0670100140 ou 0608950100
www.lesenfantsdabord.org

Press Statement 11th October 2020

In his speech on separatism, the head of state decided to stigmatise home education by creating an insulting amalgam between a legal education choice and extremism. Unilaterally he imposes an end to the possibility of educating children outwith a school structure, as of September 2021. 

The association LED’A (Les Enfants d’Abord – Children First) which is a group of parents and children, who have made the conscious and alternative choice of taking charge of their education, sends its thanks to Emmanuel Macron. Since his statement, membership of the association has quadrupled.

None the less LED’A refutes all association with any violent movement whatsoever. The families are stunned by the violence and injustice of Emmanuel Macron’s remarks and demand a public apology from the current tenant of the Elysée.

Already in the margins of how other families are treated, parents who educate their children outwith school, now demand the same rights and benefits allocated those who frequent school. LED’A demands that the back-to-school allowance (ARS) now also be awarded to families who invest in the education of their children.

The bias of figures given (50,000 children) by Emmanuel Macron during his speech is simply the result of the lowering of the age of compulsory education from 6 to 3 years old (since 2019). At the very least this shows how inappropriate this decision is, which contradicts the natural rhythm of children to enter a system of formal learning at such a young age. LED’A calls for a return to compulsory education beginning at the age of 6 years. 

LED’A wishes to remind Emmanuel Macron that in a lawful state, liberty is the rule. In the spirit of the Republic, families practicing IEF (elective home education) are contacting their parliamentary representatives to assert their position by meeting with representative of both chambers. 18 months from the presidential and legislative elections, the families concerned by this freedom which is often a life style choice, are firmly determined to not be downtrodden.

Les Enfants D’Abord, Media Team

Press Statement 4th October 2020

To Maintain the Right to Home Educate Our Children.

A False Solution and Severe Infringement of Fundamental Freedoms for All.

The association Les Enfants d’Abord (LED’A) is opposed to the president’s project to abolish home education in France.

LED’A defends, among other things, respect for every child’s rhythm, interests and capacities. The association supports freedom of choice for every family relating to learning and wants this freedom of choice to be upheld, as is stated in the Declaration of Human Rights of 1948 and Ferry’s law of 1882.

We denounce the confusions and lies articulated by Mr Macron in his speech of Oct 2nd 2020

Mr Blanquer and Mr Macron are shooting at the wrong targets to fight radicalisation. To this day, there is no proven link between home education and radicalisation, nor are there any statistics on potentially radicalised home educated children. On the contrary, studies concerning radicalisation and state schools are eye opening: all French terrorists attended state schools, without exception.

Furthermore, the president dares to announce “the national education authority is not able to assess the children’s evolution” when home educated, when a legislative and regulatory arsenal already exists to monitor home educating families.

In conclusion we contextualise the figures released (50,000 home educated children), as they are for a large part increased by the fact that children aged 3 to 6 are now taken into account (since 2017 the age of compulsory education in France has been lowered from 6 to 3 years) and also due to the particular sanitary context (Covid 19). It is essential to remember that home educated children represent only 0.4% of all children of school attendance age, therefore we do not understand how banning home education could be a “massive advance” against radicalisation.

The association LED’A is entirely and strongly opposed to the president’s project.

Say “No!” to the abolition of home education in France!

Les Enfants D’Abord, Media Team

Pour la préservation du droit à l’instruction en famille

Fausse solution et atteinte grave aux libertés fondamentales de tou.te.s !

L’association Les Enfants D’Abord (LED’A) est opposée à la volonté du président d’interdire l’instruction en famille (IEF).
LED’A défend entre autres le respect du rythme, des centres d’intérêt et des aptitudes propres à chaque enfant. L’association soutient le choix de toute famille en matière d’instruction et souhaite que ce choix puisse être mis en œuvre, conformément à la déclaration des droits de l’homme de 1948 ainsi que la loi Ferry de 1882.
Nous dénonçons les amalgames et propos mensongers proférés par Monsieur Macron lors de son annonce du 2 octobre 2020.
Messieurs Macron et Blanquer se trompent de cibles pour lutter contre la radicalisation. A ce jour, il n’y a jamais eu de lien avéré entre IEF et radicalité ni de chiffres sur les enfants concernés par une présumée radicalisation en IEF. En revanche, les études sur école et radicalisation sont révélatrices1. Tous les terroristes sont allés à l’école de la République, sans exception.
Par ailleurs, le président ose prétendre que « l’éducation nationale n’a pas vraiment les moyens de contrôler l’évolution » des enfants instruits hors école, alors même qu’un arsenal législatif et réglementaire existe pour contrôler les familles qui pratiquent l’IEF.
Pour finir, nous relativisons les chiffres annoncés puisqu’ils sont en grande partie gonflés par le fait que les enfants de 3 à 6 ans sont maintenant pris en compte et que nous sommes dans un contexte sanitaire particulier. Nous tenons à rappeler que l’ensemble des enfants instruits en famille représentent 0,4 % des enfants en âge d’instruction en ce sens nous ne comprenons pas en quoi l’interdiction de l’IEF serait une “avancée massive” contre la radicalisation.
L’association LED’A est donc totalement et fermement opposée à ce projet du président de la république.
Non à l’interdiction de l’instruction en famille !
Contacts : media@lesenfantsdabord.org 06 70 10 01 40 ou 06 08 95 01 00 (uniquement pour les médias)

ANNEXES

Déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948 – Article 26

1. Toute personne a droit à l’éducation. L’éducation doit être gratuite, au moins en ce qui concerne l’enseignement élémentaire et fondamental. L’enseignement élémentaire est obligatoire. L’enseignement technique et professionnel doit être généralisé ; l’accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite.
 
 2. L’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Elle doit favoriser la compréhension, la tolérance et l’amitié entre toutes les nations et tous les groupes raciaux ou religieux, ainsi que le développement des activités des Nations Unies pour le maintien de la paix. 

 3. Les parents ont, par priorité, le droit de choisir le genre d’éducation à donner à leurs enfants.
 
Déclaration de philosophie de l’association Les Enfants D’Abord

L’association Les Enfants d’Abord représente des familles très diverses ayant fait le choix conscient et motivé d’assumer elles-mêmes la responsabilité de l’instruction de leurs enfants.
Elle ne préconise pas de pédagogies, de programmes ou de moyens particuliers.
Elle favorise, entre les familles, des échanges et des réflexions sur l’éducation et l’apprentissage.
Dans l’expérience de l’association, l’atout essentiel des parents est leur engagement éducatif, bien avant leurs moyens financiers et leur niveau d’instruction.
L’association encourage :
    – le respect du rythme, des centres d’intérêt et des aptitudes propres à chaque enfant ;
    – à préserver la curiosité naturelle de l’enfant, les apprentissages librement choisis ;
    – les rencontres et les échanges avec des personnes de tous âges et de tous horizons, dans leur milieu de vie ;
    – l’entraide et la coopération. 
Elle pense qu’il est important de permettre à l’enfant d’être acteur de sa vie, de s’ouvrir sur le monde et d’y trouver sa place. Cette démarche repose sur la confiance en l’enfant, ainsi que sur la conscience de la richesse des échanges entre adultes et enfants et des remises en question qu’ils peuvent amener.

JIPLI 2019

Avec la loi « pour une école de la confiance » du 26 juillet 2019, l’instruction, et non l’école comme le laissent souvent entendre les gouvernements et les médias, devient obligatoire dès 3 ans.
Pour les familles qui préféraient jusque là garder les moins de 6 ans à la maison va se poser la question de trouver une école ou de faire le choix de l’instruction en famille.

Il faut savoir que l’instruction en famille, même si elle reste très marginale, est légale, et la liberté des choix éducatifs et pédagogiques garantie par la constitution française.
L’effectif des familles faisant le choix d’instruire leurs enfants en famille, pour des raisons très diverses, va donc probablement grossir tout en restant une proportion minime par rapport à la population scolaire.
S’engager dans la responsabilité de l’instruction de ses enfants n’étant pas anodin, nous rappelons, à travers la JIPLI notamment, que ces familles ne doivent pas se sentir isolées. Les familles déjà engagées dans cette voie sont mobilisées pour les accueillir, se soutenir et proposer des activités en commun.
L’instruction en famille est une grande et belle aventure qui prend autant de formes pédagogiques qu’il y a de familles.

Alors BIENVENUE dans l’univers de l’instruction en famille et à bientôt lors des nombreuses rencontres !

La nouvelle loi s’accompagne du décret n° 2019-823 du 2 août 2019.
Vous trouverez plus d’informations sur les sites des associations ci-dessus.

http://www.jipli.org/france/

Grande rencontre été 2019

La rencontre d’été, du samedi 24 au samedi 31 août 2019, aura lieu à Haulmé, à 20 km au nord de Charleville Mézières, dans les Ardennes, dans un site isolé, naturel et boisé, le long de la voie verte trans-Ardennes et trans-semoysienne          

Le camping d’Haulmé, nous fait la grande confiance de nous laisser le lieu en  entière autonomie.  Autonomie, signifie  que nous devons assurer l’entretien et le nettoyage du site pendant  notre séjour, espace commun, toilettes, douches, la buvette…
Chacun d’entre nous aura son rôle à jouer pour le bon déroulement de cette semaine. 


Les réservations et règlements se feront sur le mail : rencontres@lesenfantsdabord.org  

Le règlement est possible par chèque(s) et par virement(s)        

Quelle que soit votre réservation, nous avons besoin de vos noms, prénoms, date de naissance pour chaque personne et de votre mail. Cela nous permet de calculer la taxe de séjour et la tarification finale que le camping demandera à LED’A .  Le tarif est  calculé par personne de deux ans et +. Les enfants entre 0 et 23 mois ne payent pas.
Pour ne pas générer de soucis de trésorerie pour l’association, le règlement vous sera demandé  en totalité au moment de votre inscription si vous le pouvez, ou en plusieurs chèques avec les dates de prélèvement qui vous arrangent. 

VACAF : Si vous souhaitez bénéficier de l’aide VACAF, nous nous organiserons avec le camping pour faire la demande. Lors de votre réservation, il faudra nous communiquer votre numéro CAF, le nom de l’allocataire, votre adresse, les noms des adultes, des enfants et leurs dates de naissance.       

Camping : 
Tarif par personne (deux ans et +) pour la semaine :                    

25€ sans électricité                   

29€ avec électricité       

 ! attention les emplacements avec électricité ne sont pas situés au même endroit que les emplacements sans électricité.
Tarif par personne (deux ans et +) court séjour

  • Une nuit : 10€ sans électricité
  • Trois nuits  : 15€ sans électricité
  • Cinq nuits : 22€ sans électricité

Logements Durs :
Les logements se composent de :           

Chalets 5 places (21)

Mobil’home 6 places (2)

Mobil’home 8 places (1)

Gîte 12 places (1)

Gîte 19 places (1)       
Les tarifs des logements durs et des emplacements ont été calculés en fonction de la somme globale que LED’A doit régler au camping. La somme que LED’A doit payer correspond au nombre de personnes présentes (durs et camping).

Pour les logements en durs : si vous êtes 4 dans un chalet 5 pers, il est nécessaire de régler le tarif pour 5 personnes car le tarif global payé par LED’A est calculé sur tous hébergements en fonction de leur capacité. Si vous êtes 6 de deux ans et + dans un chalet 5personnes, vous devez régler 57€ X 6 le nombre de personnes car le tarif que paiera LED’A au camping va également augmenter avec le nombre total de personnes de deux ans et +.       

Chalet 5 places : 285€ soit 57€ par personne X 5 personnes (deux ans et +)

Mobil’home 6 places : 342€ soit 57€  par personne X 6 personnes (deux ans et +)
Mobil’home 8  places : 456€ soit 57€ par personne X 8 personnes (deux ans et +)       

Gîte 12 places  :

le gîte est mitoyen à la salle commune qui sera ouverte 24h sur 24h3 chambres de 4, sanitaires et cuisine communs

Gîte entier : 684€ soit 57€ par personne  X 12 personnes (deux ans et +)ou par chambre soit 228€ soit 57€ par personne  X 4 personnes (deux ans et +)        

Gîte 19 places   :         

4 chambres de 4 et  1 chambre de 3 avec chacune ses sanitaires, cuisine commune

Gîte entier : 1083€ soit 57€ par personne X 19 personnes (deux ans et +)        ou par chambre 228€ Chambre de 4 personnes  )soit 57€ par personne X 4 personnes (deux ans et +)171€ Chambre de 3 personnes soit 57€ par personne  X 3 personnes (deux ans et +)

Appartement 6 personnes : 342€ soit 57€ par personne X 6 personnes (deux ans et +)

Tarifs hors LED’A : 10€ de frais  d’inscription pour les non-adhérents LED’A. 

La rivière “La semoy”, traverse le camping d’un bout à l’autre, il n’y a pas de courant et elle est peu profonde mais nous devrons tous avoir une vigilance accrue concernant les plus jeunes.
Pour les transports depuis la gare de Charleville Mézières ou de la gare de Monthermé, plusieurs navettes circulent,  https://www.rdta.fr/sites/default/files/lr13_2018_2019.pdf. Cette navette vous dépose à 1 km, en haut de la route qui mène au camping, prévenir le chauffeur.        

Attention !! les gros camions et caravanes doivent arriver par Monthermé. L’arrivée par Braux et très sinueuses, il y a un grand dénivelé avec de nombreux lacets. Un panneau indique l’interdiction de continuer aux caravanes, à la sortie de Braux.

Autogestion : nous aurons besoin sur place :       

-d’une équipe pour installer deux jours avant        

-une équipe pour démonter deux jours après        

-une équipe état des lieux d’entrée et de sortie des logements durs        

-une équipe poubelle        

-une équipe nettoyage des sanitaires (4 blocs)        

-une équipe gestion des problèmes        

-une équipe nettoyage global du site        

-une équipe bricolage pour les diverses réparations (prévoir outils perso)       

 -une équipe gestion animations        

D’ici là :        

-une équipe programmation        

-une équipe communication        

-une équipe buvette        

-une équipe logistique        -… 
Vous pourrez préciser, lors de votre inscription, sur quel poste nous pouvons compter sur vous.        
Un programme sur toute la semaine sera mis en place en amont pour favoriser spectacles, conférences, concerts, etc…         

Vous souhaitez proposer un spectacle, une animation, faites nous le savoir lors de votre inscription.


En plus de ce programme fixe, comme pour chaque rencontre, toutes les initiatives d’animations, créations, discussions, annoncées sur place seront les bienvenues.
Nous aurons sur place un chapiteau, des barnums, une cantine, en plus des installations du camping qui est équipé d’une salle, d’un préau, plusieurs points barbecue, d’une toute petite piscine non couverte, 2 tables de ping-pong.       

 Nous aurons accès à la forêt attenante au camping et à la rivière.         
Tarifs adhérents LED’A: Les réservations et règlements se feront sur le mail  : rencontres@lesenfantsdabord.org        

RENCONTRE A LORMES (58) du 29 juin au 06 juillet 2019

Vous trouverez des informations générales et les règles de base des rencontres LED’A en suivant ce lien

CAMPING DE L’ÉTANG DU GOULOT www.campingetangdugoulot.com

Cette rencontre se situe a Lormes, (1.500 habitants), dans la Nièvre, au Parc Naturel du Morvan, le camping se trouve au bord de l’Étang du Goulot, (10 hectares), dans la région des grands lacs du Morvan (Le Crescent, Chaumecon, Panneciere, Les Settons). Le camping s’étend sur 2,5 hectares à l’emplacement d’une ancienne gare du Tacot (ligne
Corbigny – Saulieu). Il dispose de 64 emplacements délimités pour tentes, caravanes et camping-cars. En plus, le camping offre une diversité en hébergements insolites; 3 Tentes Safari, un Pod, une roulotte, une cabane et 2 mobilhomes. Le camping, avec son altitude
de 420 mètres, est situé en pleine nature, à 300 mètres du centre-bourg de Lormes, à quelques minutes à pied du supermarché et de tous commerces : boulangeries, banques, pharmacies, station-service. Le camping est équipé avec accueil, salle de recréation (bibliothèque, jeux de société, WIFI), vélos et karts à pédales, Bistro du Goulot, 2 blocs sanitaires, machine à laver, aire de jeux, table de ping-pong, trampoline et minigolf.

RÉSERVATION :
Réservations préférablement par mail : campingetangdugoulot@gmail.com

15% de réduction pour toute réservation faite avant le 15 mars
10% de réduction pour toute réservation faite avant le 1 mai

Emplacement tente / caravane ou camping-car / camionnette
Après réservation, vous recevrez une confirmation par mail.
A votre arrivée, je vous demande le paiement du solde.

Tarif campingetangdugoulot.com/fr/tarieven/

Hébergement insolite

Mobilhome A – max 4 personnes
Mobilhome B – max 6 personnes
Pod – max 3 personnes
Roulotte – max 5 personnes
Cabane – max 5 personnes
Tente Safari A – max 5 personnes
Tente Safari B – max 5 personnes
Tente Safari C – max 5 personnes

Tarifs campingetangdugoulot.com/fr/category/camping/

Pour les hébergements vous ne pouvez réserver qu’à la semaine (pas pour juste quelques jours).
Après réservation, vous recevrez une confirmation par mail et vous devrez m’envoyer un acompte de 25% du prix total par virement (de préférence) ou par chèque. A votre arrivée, je vous demande un caution de € 150 et le paiement du restant du solde. (chèques, espèces, Chèques Vacances ou carte bancaire)

PLAN DU CAMPING : campingetangdugoulot.com/fr/plattegrond/

J’ai réservé les emplacements 11 – 48 & terrain B pour la rencontre de LED’A.

VACAF :
Pour l’enregistrement de Vacaf, il me faut, au moment de la réservation:
Numéro d’allocataire
Adresse
Nom, prénom de toutes les personnes
Une dérogation, parce que la semaine concernée, est hors vacances scolaires

TRANSPORT :
Pour les transports, on peut prendre le train jusqu’à Avallon, Clamecy ou Corbigny. Le camping a des possibilités de vous chercher à la gare.

A bientôt !!

Catheleijne van de Vegte
Gerante du camping

RENCONTRE au DOMAINE DE LA PLANCHE à VISCOMTAT (63)

Vous trouverez des informations générales et les règles de base des rencontres LED’A en suivant ce lien

Du samedi 15 au samedi 22 juin 2019

Le domaine de la Planche nous accueille pour un séjour inoubliable dans un parc de 10 hectares, au coeur de la Montagne Thiernoise et du Parc Naturel du Livradois-Forez !

Ce centre des éclaireurs et éclaireuses de France dispose de 56 places en logement dur et d’une capacité d’environ 400 personnes en extérieur.

Sur place, une forêt, une rivière, de l’espace,…et aussi une salle collective, une cuisine (accès prioritaire aux personnes en logement dur), des installations en bois, des marabouts,…sans WIFI (mais avec 4G quand même) pour un séjour 100% nature !

Tarifs
Emplacements tente / camion : 14 euros par personne pour 7 nuits
Lit en dur : ATTENTION : les bâtiments sont aujourd’hui COMPLETS. Mise à jour des disponibilités sur le forum : http://leda-laplanche.forumactif.com/ 19 euros par lit pour 7 nuits dans le bâtiment « Forêt » – 20 euros par lit pour 7 nuits dans le bâtiment « Ruisseau », plus « au calme » et possibilité d’accès internet en filaire (Ethernet).

Venue à la journée : 1 euro par personne
Gratuit pour les enfants de moins de 3 ans.

Dans les logements en dur, les enfants de moins de 3 ans ne paient pas,à condition de partager un lit ou de dormir dans un lit « parapluie » (les matelas à terre ne sont pas autorisés).

La réservation des lits en dur ou des emplacements se fait directement auprès de Cécile au 06 87 57 78 63 ou par mail cecylcalou arobase free.fr.

Le coût total du séjour est à régler à l’inscription, par chèque à l’ordre de LED’A.

Si cette rencontre vous intéresse, on vous propose un petit tour du côté du forum http://leda-laplanche.forumactif.com sur lequel vous trouverez tous les renseignements utiles à votre séjour (accès, paiement, organisation, animations,…).

Au plaisir de vous rencontrer ou de vous revoir !

Aline, Cécile, Diana et Gaëlle

Rencontre des Vosges – hiver 2019

 
Du samedi 26 janvier au samedi 04 février 2018 – Plainfaing (88, Lorraine)
La rencontre est complète, même pour les camions, avant sa diffusion publique avec déjà une liste d’attente bien remplie. Il est donc inutile de chercher à vous inscrire.