Point info hebdo du 18 janv.

Ce point info vous parvient chaque lundi pour partager les actions de LED’A ainsi que des groupes de travail. LED’A appelle chacun-e à s’intéresser aux actions et projets et à y participer.

Voici le lien pour accéder au contenu de ce Point Info : https://mypads.framapad.org/mypads/index.html?/mypads/group/coordination-led-a-h1dw27vn/pad/view/point-info-public-du-18-01-2021-1jcb074e

Faites suivre à vos réseaux locaux et aux réseaux sociaux les appels à action ci-dessous. C’est important !

L’équipe Coordination de LED’A (http://www.lesenfantsdabord.org/)

Bonne lecture !

— 
Coordination LED’A

Revue à destination des élus : “L’instruction en famille, un des piliers de la liberté d’enseignement”

L’inter-assoc’ a le plaisir de vous annoncer que le dossier documentaire “L’instruction en famille, un des piliers de la liberté d’enseignement” à destination des parlementaires est finalisé !

Pour le découvrir (le sommaire est cliquable) :

Dossier documentaire à destination des parlementaires

Continuer la lecture

Maintien de la liberté d’instruction, sans recul de nos droits

Un régime d’autorisation est en réalité un régime d’interdiction avec des exceptions

Les associations nationales et locales réunies au sein de la Coordination Pour la Liberté de l’Instruction (CooPLI) appellent à manifester dans toutes les villes de France pour le “Maintien de la liberté de l’instruction, sans recul de nos droits” les 15, 16, 17 janvier 2021, dans le cadre du WEPLI 3 (3ème Week-end Extraordinaire Pour la Liberté de l’Instruction).

Pour rappel, lors du WEPLI 1 : 4 200 personnes ont manifesté dans 29 villes. Lors du WEPLI 2 elles étaient 3 700 sur 31 villes. Le mouvement se poursuit, en dépit des tentatives pour nous rassurer sur la pérennité de l’instruction en famille (IEF). Les familles ne sont donc pas dupes quant au régime d’autorisation.

À la veille du débat de la Commission spéciale sur le projet de loi à l’Assemblée Nationale, les associations de défense de l’instruction en famille et de défense de la liberté de choix éducatif, ainsi que les familles défendant les mêmes causes, veulent envoyer un message clair et sans ambiguïté : nous voulons la suppression de l’article 21 du projet de loi “confortant le respect des principes de la République”.

En effet cet article est inutile, disproportionné, inefficace et anticonstitutionnel.
Cet article 21 est inutile, puisque l’arsenal législatif actuel permet déjà d’identifier et de sanctionner les atteintes aux principes républicains, ce que le ministre de l’Éducation nationale confirmait le 18 juin 2020 devant les sénateurs.
II est disproportionné, puisqu’il supprime une liberté fondamentale et porterait ainsi gravement atteinte au principe d’égalité, en contradiction avec les principes constitutionnels fondamentaux reconnus par les lois de la République.
Il est inefficace, puisqu’il ne permettrait pas de répondre aux objectifs recherchés, et en aucun cas de mieux identifier les cas marginaux (qui pourraient toujours contourner la loi). Des dispositifs légaux efficaces existent déjà pour y apporter réponse.
Il est anticonstitutionnel, car, comme le rappelaient Anne-Christine Lang et Jean-Michel Blanquer lors de l’étude des amendements de la loi Blanquer début 2019, le régime d’autorisation porterait atteinte à des principes fondamentaux de la République inscrits dans la Constitution et dans les conventions pour les droits de l’Homme et de l’Enfant ratifiées par la France.

Nous déplorons qu’un débat serein et documenté n’ait pu se faire autour de cet article 21 qui prévoit de réduire drastiquement une liberté fondamentale. Une étude d’impact biaisée et erronée, couplée à une procédure accélérée ne peuvent aboutir à des décisions éclairées.

Le régime d’autorisation ne signifie nullement le maintien de cette liberté, il ne s’agit ni plus ni moins que de la restriction d’un droit laissé alors à une minorité pouvant se justifier d’un des quatre motifs mentionnés dans l’article 21. D’un régime de liberté générale pour l’ensemble des familles, nous basculerions dans un régime d’exception, avec la nécessité de devoir justifier l’emploi d’une liberté.


Le personnel enseignant, les écoles hors-contrats ainsi que les élus sont invités à se joindre à nous, car au delà de la liberté d’instruction en famille, c’est la liberté pédagogique de tous qui se retrouve peu à peu restreinte avec ce projet de loi.
Nous appelons les écoles alternatives hors-contrat, concernées par les articles 22 et 23, à venir défendre la liberté de l’instruction à nos côtés. Nos mouvements ne s’opposent pas, dans la mesure où ce projet de loi nous menace tous, réduisant de facto la diversité de l’offre éducative, déjà bien assez faible, pour les familles.

Nous appelons également les enseignants à nous rejoindre. Car les familles instruisant leurs jeunes ne sont pas anti-école. Nous soutenons les enseignants qui cherchent à toujours mieux répondre aux besoins de leurs élèves en adaptant leur pédagogie, faisant preuve ainsi d’intelligence et d’esprit critique, mais aussi de courage face à des ministres qui ne cherchent qu’à marquer leur présence au ministère par une nouvelle loi et de nouveaux programmes. Les articles 21, 22 et 23 les concernent tout autant, car depuis la loi Gatel, ce sont ces professeurs, qui ont soif de liberté pédagogique, qui créent les écoles alternatives, souvent en équipe avec des familles qui ont connu l’IEF. A la rentrée 2021, ce sont eux qui devraient accueillir des enfants en mal être, privés de leur liberté. Nous appelons aussi tous les professionnels liés au dépistage de handicap, de troubles, du harcèlement, déjà fortement sollicités, et qui vont très vite être saturés.

Nous appelons toutes celles et ceux souhaitant défendre les droits des jeunes à choisir pour eux-mêmes, ainsi que toutes les familles et individus qui souhaitent pouvoir disposer de cette liberté de l’instruction si un jour elles en avaient le besoin pour diverses raisons, à venir manifester avec nous.

Enfin, nous appelons les élus à se joindre à nous pour rejeter ce texte et la procédure qui l’amènerait devant l’Assemblée Nationale et le Sénat. Les associations nationales ont demandé au Président de la République un moratoire pour permettre qu’un débat démocratique puisse réellement avoir lieu dans des circonstances plus saines et apaisées
(1).

Devant ce texte aussi défaillant qu’injuste au regard des lois en vigueur et de la réalité de l’instruction en famille, nous sommes prêts à faire entendre une nouvelle fois notre voix dans la rue : “Maintien de la liberté de l’instruction, sans recul de nos droits“.

Faites recenser votre manifestation, ou retrouvez la plus proche de chez
vous sur le site :https://www.jipli.org/


Note :
(1) Retrouvez le texte du moratoire sur :
https://laia-asso.fr/wp-content/uploads/2021/01/20210105_CQPMoratoire_vf.pdf

Point info du 11 janv.

Ce point info vous parvient chaque lundi pour partager les actions de LED’A ainsi que des groupes de travail. LED’A appelle chacun-e à s’intéresser aux actions et projets et à y participer.

Voici le lien pour accéder au contenu de ce Point Info : https://mypads.framapad.org/mypads/?/mypads/group/coordination-led-a-h1dw27vn/pad/view/point-info-public-du-11-04-2021-nu3c07so

Faites suivre à vos réseaux locaux et aux réseaux sociaux les appels à action ci-dessous. C’est important !

L’équipe Coordination de LED’A (http://www.lesenfantsdabord.org/)

Bonne lecture !

Point info du 04 janv.

Ce point info vous parvient chaque lundi pour partager les actions de LED’A ainsi que des groupes de travail. LED’A appelle chacun-e à s’intéresser aux actions et projets et à y participer.

Voici le lien pour accéder au contenu de ce Point Info : https://mypads.framapad.org/mypads/index.html?/mypads/group/coordination-led-a-h1dw27vn/pad/view/point-info-public-du-04-01-2021-72afy7x7

Faites suivre à vos réseaux locaux et aux réseaux sociaux les appels à action ci-dessous. C’est important !

L’équipe Coordination de LED’A (http://www.lesenfantsdabord.org/)

Bonne lecture !

Point info du 28 déc.

Ce point info vous parvient chaque lundi pour partager les actions de LED’A ainsi que des groupes de travail. LED’A appelle chacun-e à s’intéresser aux actions et projets et à y participer.

Voici le lien pour accéder au contenu de ce Point Info -> ICI

Faites suivre à vos réseaux locaux et aux réseaux sociaux les appels à action ci-dessous. C’est important !

L’équipe Coordination de LED’A (http://www.lesenfantsdabord.org/)

Bonne lecture !

— 
Coordination LED’A

 

Point info du 21 déc.


Ce point info vous parvient chaque lundi pour partager les actions de LED’A ainsi que des groupes de travail. LED’A appelle chacun-e à s’intéresser aux actions et projets et à y participer. 
Faites suivre à vos réseaux locaux et aux réseaux sociaux les appels à action ci-dessous. C’est important !

L’équipe Coordination de LED’A (http://www.lesenfantsdabord.org/)

—————————-
 Sommaire
1. Informations importantes
2. Appels à actions
2.1 Appels à actions LED’A
2.2 Propositions d’adhérents
3. Idées-initiatives-évènements
4. Revue de presse
—————————-

1. INFORMATIONS IMPORTANTES
1.1  Le projet de loi pour le respect des principes républicains à la commission des lois de l’assemblée nationale
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3649_projet-loi
https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/respects_principes_republique
Audition du ministre de l’éducation et du ministre de l’intérieur par la commission en charge de la loi sur le respect des principes républicains :
http://videos.assemblee-nationale.fr/video.10090138_5fdb1aa4b7eef.respect-des-principes-republicains–m-gerald-darmanin-ministre-de-l-interieur–m-jean-michel-bl-17-decembre-2020?fbclid=IwAR2G5rXTFFU1VsWe8KzowG8RSsyijC-mAQaRMmnTWCQwftVy5hk8Lu7pwb8

Des résumés ici :
https://www.liberteeducation.com/lecole-a-la-maison-est-passee-en-commission-des-lois/?fbclid=IwAR25g0v5kO8pfipwsaJ8Qy3x-GEX0-UHT1SRGvUWXH1s19kIIvjpMikCDlA
https://lcp.fr/actualites/instruction-en-famille-l-ecole-c-est-bon-pour-les-enfants-affirme-jean-michel-blanquer
https://www.facebook.com/103325051545736/posts/158283536049887/

Un article ici :
https://www.breizh-info.com/2020/12/16/155690/bernard-rineau-hubert-veauvy-avocats-instruction-domicile-ecole-republique/?fbclid=IwAR2Fj5e6Q0C_2dqZKj03_H12FeQ6ccy-K-d0LBX8XSF1pEaFf8sQZtYiCRs

1.2 Communiqué de presse LED’A du 16/12
https://www.lesenfantsdabord.org/instruction-en-famille-une-etude-dimpactinsuffisante-inconsequente-et-insultante/
En PDF :
https://www.lesenfantsdabord.org/wp-content/uploads/2020/12/Communique-de-presse-etude-dimpact-1.pdf

1.3 Communiqué de presse interasso du 14/12
https://www.lesenfantsdabord.org/2294-2/
En PDF :
https://www.lesenfantsdabord.org/wp-content/uploads/2020/12/20201214_PositionCommuneArticle21_vf.pdf
Sur le site interasso :
https://instructionenfamille.org/wp-content/uploads/2020/12/Communique-presse-ief-interassos-2020-12-14.pdf

1.4 Marche pour la diversité éducative
Venez accueillir Ophélie et Victor qui ont marché pour la diversité éducative ! Pour l’occasion, une manifestation est organisée mercredi 23 décembre entre 14h30 et 18h Place du Châtelet (Paris 1er) !
Plus d’informations ici :
https://www.marche-diversite-educative.fr/arriv%C3%A9e-%C3%A0-paris-23-d%C3%A9cembre/
Retrouvez leurs aventures ici : https://www.marche-diversite-educative.fr/blog et dans la revue de presse : https://www.marche-diversite-educative.fr/infos-pratiques/revue-de-presse

Ophélie et Victor se chargent de remettre vos lettres pour la diversité éducative à qui de droit lors de leur arrivée.
https://www.marche-diversite-educative.fr/comment-participer/lettres-au-pr%C3%A9sident/
C’est aujourd’hui ou jamais ! envoyez-les à L’école Delavie, 28 rue du Temple, 75004 Paris

1.5 La nouvelle tribune d’Adeline et Romain
https://reporterre.net/Supprimer-l-instruction-en-famille-une-privation-de-liberte-sur-des-motifs-arbitraires?fbclid=IwAR2masJNsYO_G8gudDkkErXuxSNN0WY4BH-HF6dDad5gg7iHerCQVNdJT1U

1.6 Cette semaine, les équipes suivantes ont besoin d’aide :
– L’équipe Média (media AROBASE lesenfantsdabord.org)
Nous sommes actuellement 3 personnes, une 4ème viendra nous rejoindre prochainement. Ces 4 personnes font aussi partie d’autres équipes de LED’A.
Nous aimerions du renfort pour :

  • *construire une liste de familles par zone avec les relais pour répondre aux journalistes

  • *participer à l’archivage des articles et autres sur le wikileda ;

  • *aider pour l’interface téléphone et mail avec les journalistes.


– L’équipe Wiki (wiki AROBASE lists.internal.les-enfants-d-abord.org)
Nous aimerions du renfort pour :

  • *mettre sur le wiki les liens vers les nombreux articles de journaux, émissions de télévision et de radio qui ont lieu en ce moment. 

  • *organiser, ranger, mettre à jour le wiki


– L’équipe international lance un appel à toute personne qui souhaiterait faire partie de l’équipe, et qui aurait le temps de collaborer sur les projets en cours. Contactez : (contact-international AROBASE lesenfantsdabord.org)

– L’équipe led’acom 
Nous recherchons des personnes volontaires pour nous rejoindre, entre autres pour faire de la veille de réseaux sociaux et développer une FAQ sur l’IEF. 
Si vous avez l’envie et le temps de : 
– vous inscrire dans les groupes Facebook parlant d’IEF (au moins un adhérent par groupe) et à y écrire au nom de LED’A, en diffusant nos communiqués de presse, le point de vue et les communications de LED’A. En répondant au nom de l’association aux questions des gens, à l’aide de la FAQ. 
– faire remonter à LED’A les questions lues sur les réseaux sociaux qui n’ont pas encore de réponse dans la FAQ – la réponse à ces questions seront alors ajoutées à la FAQ –
– répondre aux questions après avoir reçu la réponse de LED’A
– informer LED’A de ce qui se dit sur les réseaux sociaux
– créer et enrichir la FAQ : synthèse des retours des personnes qui font ce travail de veille de réseaux sociaux et lien entre led’acom et Sherlock (pour répondre aux questions qui concernent la politique)
alors rejoignez-nous à led’acom en vous inscrivant ici : 
http://lists.internal.les-enfants-d-abord.org/listinfo.cgi/leda_communication-internal.les-enfants-d-abord.org

– Relais Rhône (Anne)
⚠ APPEL à soutien : Anne rencontre des difficultés pour animer au niveau de la région. Il semblerait qu’il y ait peu d’adhérents LED’A.
Elle a besoin d’aide, notamment pour décrocher les rendez-vous avec les parlementaires.

N’hésitez pas à solliciter les personnes que vous connaissez dans la région, qui sont en IEF et qui seraient intéressées pour soutenir Anne dans ses démarches !

Pour la contacter : nane.detremmerie AROBASE wanadoo.fr

2. APPELS À ACTIONS

2.1 APPELS À ACTIONS LED’A

2.1.1 Rencontrer les député-e-s avec l’aide des argumentaires et la lettre aux adhérent-e-s disponibles ci-dessous :
– Les argumentaires LED’A à destination des parlementaires :
http://www.lesenfantsdabord.org/actions-vers-les-deputes-et-senateurs/
https://www.lesenfantsdabord.org/wp-content/uploads/2020/10/Argumentaire-LEDA-pour-les-elus-Octobre-2020-V3.pdf
https://www.lesenfantsdabord.org/wp-content/uploads/2020/10/courrier-adhe%CC%81rents-argumentaire-e%CC%81lus-V1.pdf

– MCIEF (MIEUX CONNAÎTRE L’INSTRUCTION EN FAMILLE) : http://www.lesenfantsdabord.org/wp-content/uploads/2012/05/MCIEF_LEDA.pdf

– Les communiqués de presse LED’A
https://www.lesenfantsdabord.org/

Les personnes qui écrivent un petit résumé de leur rendez-vous peuvent l’envoyer à Priscilla : iefencreuse AROBASE gmail.com
 
2.1.2 Partagez dans vos groupes locaux et sur les réseaux sociaux les communiqués de presse et beaucoup d’autres infos disponibles ici :
http://www.lesenfantsdabord.org/
https://www.instagram.com/lesenfantsd_abord/
https://www.facebook.com/groups/53948352109
https://twitter.com/LED_A_

2.2 PROPOSITIONS D’ADHÉRENTS  

Ces propositions d’action n’émanent pas de LED’A ou d’une équipe LED’A.
Elles sont initiées ou relayées par des adhérents LED’A dans la liste de discussion libre.

2.2.1 Appel à soutien pour la réalisation d’un documentaire sur l’IEF
Appel à financement participatif lancé par Kevin Major (Vidéaste/ Monteur/Pilote de drone certifié) et Aidan Green. 
Pour plus d’informations, voir les liens correspondants :
Campagne financement participatif:
https://fr.ulule.com/documentaire-sur-lecole-a-la-maison/?utm_campaign=presale_119497&utm_source=shared-from-Ulule-project-page-on—http.referer–&utm_medium=uluid_1166514-post-202012141043
Présentation vidéo:
https://youtu.be/SKV9ifRTNhw
N’hésitez pas à partager !
Site web de Kevin
http://www.KMMprod.com

2.2.2 Appels à témoignages

– Une étudiante en licence de sociologie souhaite interroger des familles pour connaître leurs motivations de choix de l’IEF. Elle souhaite aussi s’entretenir avec des familles qui ont déscolarisé leur enfant du fait de la crise sanitaire.
Les entretiens peuvent se faire en présentiel ou en distanciel. 
Si vous souhaitez la contacter : julia.veyer AROBASE gmail.com

– Demande de Erin Tremblay Ponnou-Delaffon (eponnou AROBASE ilstu.edu), 
(Associate Professor of French and Francophone Studies – Languages, Literatures, and Cultures
Mère dans une famille franco-américaine bilingue et ayant de l’expérience personnelle avec l’instruction en famille)

Ce message est uniquement à l’attention d’adultes américains non-scolarisants et de leurs conjoints (quelle que soit la nationalité).

Objet : Recherche sur les Américains expatriés qui pratiquent l’IEF en France
Chers membres de LED’A, 
Je suis professeure et chercheuse à l’université d’État de l’Illinois aux États-Unis où j’organise un projet sur les profils, motivations et expériences des parents américains expatriés et de leurs conjoints qui vivent et pratiquent l’instruction en famille en France. Cette recherche s’intègre dans un projet plus vaste sur l’IEF en France, mené en partenariat avec l’Agence Nationale de la Recherche et le laboratoire ÉMA (École, Mutations, Apprentissages) de
CY Cergé Paris Université. 

Je cherche actuellement des participants désirant partager leurs expériences. 
Il s’agirait d’un questionnaire et d’une interview, tous deux confidentiels, brefs, en ligne, en anglais (sauf en cas de
préférence pour le français) et approuvés par le comité d’éthique de recherche de mon université.
Des adultes américains non-scolarisants sont éligibles pour le questionnaire, et leurs conjoints (quelle que soit la nationalité) peuvent les rejoindre pour l’interview. 

– Une adhérente nous transmet les témoignages reçus de familles ayant dû déscolariser en urgence. Le but de cette enquête est de montrer que les enfants ne peuvent pas faire les frais de longues démarches administratives quand ils sont en souffrance, ce qui serait le cas avec un régime d’autorisation.
N’hésitez pas à enrichir ce document avec vos expériences !
Ce document ne sera pas un document interne à LED’A, il sera mis à disposition des associations IEF.
https://mypads.framapad.org/p/descos-temoignages-242fm778z

2.2.3 Un concert IEF en réseau
Un adhérent propose d’utiliser le logiciel libre Jamulus pour créer un ensemble de musique en réseau “IEF”.
Il pourrait gérer l’aspect technique et une adhérente (master de musicologie, violoniste et pianiste, professeur de  musique) se propose de d’aider à mettre en place le programme pour le concert et de jouer.
Vous êtes chanteur ? musicien ? vous êtes intéressé par le projet ? vous pouvez contacter la coordo et nous transmettrons.
coordination AROBASE lesenfantsdabord.org

Un exemple de réalisation avec Jamulus :
https://www.youtube.com/watch?v=t8l2b_JXOh8&feature=youtu.be&list=
https://jamulus.io/

3. IDÉES – INITIATIVES – ÉVÈNEMENTS
3.1 VIDÉOS – TÉMOIGNAGES

– A voir ou à revoir: 
 http://uniques-le-film.fr/
Bande annonce https://vimeo.com/ondemand/uniques/234396768?autoplay=1


3.2 EXPLIQUER LE PROJET DE LOI AUX ENFANTS

Une adhérente transmet les liens suivants:
Le vote de la loi – Les animations des Fondamentaux – Réseau Canopé
https://lesfondamentaux.reseau-canope.fr/discipline/instruction-civique-histoire-geographie/construire-une-culture-civique/organisation-de-la-vie-publique/le-vote-de-la-loi.html
https://lesfondamentaux.reseau-canope.fr/discipline/instruction-civique-histoire-geographie/construire-une-culture-civique/organisation-de-la-vie-publique/la-separation-des-pouvoirs.html

Autres ressources:
https://monautrereflet.com/boutique/cycle3/lois-en-france/
Le jeu “Place de la loi” de chez Gallimard (indisponible neuf)
C’est pas sorcier “Jeu de loi”
https://www.youtube.com/watch?v=uOd-c8Z9RPQ&ab_channel=C%27estpassorcier


3.3 ÉCRIRE AU DASEN – MANIFESTATION PAR COURRIER
Une adhérente propose que les familles scos qui nous soutiennent, ou les familles dont les enfants 
ex-IEF ne sont plus en âge d’instruction obligatoire, envoient dès maintenant un courrier (voir ci-dessous) aux académies. 

Exemple:
Objet : Instruction dans la famille
Monsieur le Directeur académique,
Nous, soussignés PARENTS, avons l’honneur de vous informer que notre enfant ENFANT, né DATE et demeurant ADRESSE, n’est pas instruit dans notre famille, conformément à l’article ARTICLE mais que nous soutenons 
le droit à ce mode d’instruction.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur académique, l’expression de nos sincères salutations.

3.4 DES IDÉES DE RECOURS
Une adhérente, militante à Amnesty International rappelle que les interventions par ce biais ne sont pas vaines.
https://www.amnesty.fr/inscription/actions-urgentes-sms
https://www.amnesty.fr/inscription/actions-urgentes-email

4. REVUE DE PRESSE

A consulter ici: https://mypads.framapad.org/mypads/?/mypads/group/coordination-led-a-h1dw27vn/pad/view/point-presse-point-info-21-decembre-2020-oxja775q

—————————————————-

N’hésitez pas à adhérer pour être tenus au courant des actions, participer à la mobilisation et donner du poids aux associations : https://www.lesenfantsdabord.org/association/adhesion/
Il y a peut-être un relais LED’A près de chez vous : https://www.lesenfantsdabord.org/contacts/nos-relais/
 
Non à l’interdiction de l’instruction en famille !

— Coordination LED’A

Un régime d’autorisation autoritaire pour remplacer une liberté démocratique

Pour que Macron garde la tête haute, le gouvernement travaille
à un régime d’autorisation qui encadrerait l’instruction en famille.
Les parlementaires, censés écrire la Loi, apprécieront

 

ON dirait du Sarkozy. Un fait divers, une loi. Ou pour répondre à l’exception, on change la règle. Ainsi donc, le chef de l’État a ressorti la même histoire de son chapeau à l’occasion d’un live sur la chaîne Brut (à 1 h 05 de la vidéo), ce vendredi. Soit qu’une association accueillait des petites filles voilées de la tête aux pieds alors qu’elles étaient déclarées comme instruites en familles. On est priés de le croire sur parole et surtout de boire ses propos sur le fait que l’arsenal juridique serait incompétent pour gérer ce type de situations. La République est en danger, il est urgent de légiférer. Sauf que c’est faux.

Les enfants déclarés comme instruits en famille sont les plus contrôlés de France. D’abord, parce qu’ils sont l’objet d’une double déclaration en mairie et à l’inspection académique chaque année.
Et contrôlés sur la progression de leurs apprentissages au moins une fois par an. Ensuite, il est rigoureusement interdit aux familles qui ont choisi ce mode d’instruction de se regrouper pour instruire leurs enfants. Cela s’appelle une école de fait. C’est proscrit par l’article L131-5 du code de l’éducation et réprimé par le code pénal à l’article 441-7 d’un an d’emprisonnement et de 15.000 € d’amende.

Blanquer appelé à la rescousse

Évidemment, la réponse pour lutter contre le séparatisme ne se trouve pas dans l’interdiction de l’instruction en famille. C’est un écran de fumée pour faire croire à l’opinion publique que le gouvernement a la main ferme pour répondre au terrorisme. Au passage, on sème le doute entre l’islam radical et les musulmans, histoire de donner des gages aux électeurs bien à droite. On est sur un champ politique, et peu importe les dégâts collatéraux, fussent-ils au nombre de 25.000 mineurs, sans compter les fantômes. Le gouvernement n’en a cure.

Ainsi donc, l’avis du Conseil d’État sur le projet de loi pour lutter contre le séparatisme est resté bien discret jeudi soir, tandis qu’il s’était organisé pour fuiter dans la semaine et avertir le pouvoir de l’ineptie de sa mesure d’interdiction. Il rendra finalement son avis lundi 7 décembre. On saura alors si le Conseil d’État reste un garant de nos institutions. Car le soldat Blanquer, docteur en droit constitutionnel, qui sait depuis le début que la mesure est inconstitutionnelle, a été appelé au cours des 16 h de délibération du Palais Royal pour sauver la mise à Emmanuel Macron. Et tenter de lui éviter un revers politique d’envergure. C’est Macron qui le dit lui-même à propos de Blanquer : «Il a commencé [à travailler] avec le Conseil d’État et il va continuer avec les parlementaires ». Il est chargé de « prévoir les bonnes exceptions qui correspondent aux situations que les gens vivent ». Chiche qu’il invente la liberté d’enseignement !

Les Inspecteurs d’Académie contre le projet

Il serait en tout cas bien inspiré car les soutiens pour défendre cette liberté qui s’appuie, selon Blanquer, « sur un fondement constitutionnel puissant », minute 58, , trouvent des piliers inattendus chez les inspecteurs d’académie. La revue du syndicat éponyme étrille la mesure décrétée par Macron entre les p 7 à 10 de la plus belle des manières. Les IA, que l’on ne peut pas soupçonner d’être pro IEF, invitent le Président à la nuance et la pondération. Et d’éviter l’amalgame entre familles qui pratiquent l’IEF et la radicalisation. La Ligue des Droits de l’Homme ne dit pas mieux. Cette sentinelle indéfectible des libertés fondamentales s’est clairement prononcée en faveur de la liberté de l’enseignement. Et si la folie d’interdire l’instruction en famille passait le vote des parlementaires des deux chambres sans saisine du Conseil Constitutionnel, la LDH se réserve le droit, comme nous, de saisir la noble Institution. Quitte à froisser les certitudes de Macron.

Les Enfants D’Abord, équipe média media@lesenfantsdabord.org Tel : 06 89 98 75 26 ou  06 70 100 140 ou 06 84 625 768 www.lesenfantsdabord.org

Communiqué de presse BRUT 04 décembre 2020

Voir la version anglaise en ligne ou au format pdf

 

 

Weekend Pour la Liberté d’Instruction

 Pour la liberté de l’instruction : non à sa suppression !
MACRON respectez la constitution : les familles résisteront !

Un week-end de manifestations pour la liberté de l’instruction se tiendra les vendredi 4, samedi 5 et dimanche 6 décembre 2020 devant les tribunaux de plusieurs villes de France.

Cette mobilisation vise à informer le Conseil d’État lors de son assemblée générale du 5 décembre que nous attendons sa prise de position sur le caractère anti-constitutionnel de l’interdiction de l’instruction en famille.

Elle vient en réponse à la volonté du président, annoncée le 2 octobre dernier, de mettre fin à la pratique de l’instruction en famille au prétexte qu’elle ne respecte pas les principes républicains.

Des manifestations sont déjà annoncées à Chartres, Mantes la Jolie, Saint Brieuc, Le Moule (Guadeloupe), Le Mans, Ploemeur, Rennes, Troyes, Melun, Tours, Brest, Montpellier, Grenoble, Nîmes, Rouen, Béziers, Perpignan, Limoges, Bordeaux, Pau et Toulouse. Les cortèges passeront tous devant les tribunaux de ces villes pour montrer que les familles sont prêtes à aller en justice si la loi passe.

Cette mobilisation fait suite à une première vague de manifestations ayant eu lieu le week-end du 20-22 novembre et ayant réuni plus de 3500 personnes dans 23 villes pour faire valoir les droits des enfants et dénoncer les amalgames proférés à l’encontre de l’instruction en famille. 

Manifestation Toulouse le 21 novembre 2020

Tous les journalistes sont invités à couvrir ces événements, et au-delà, à traiter ce sujet en contactant directement une des associations locales œuvrant pour la défense des familles IEF, référencées plus bas.

Nous appelons les médias à se faire les relais des voix fortes mais inaudibles de nos enfants, de nos familles, face à ce gouvernement chaque jour plus méprisant et sourd aux appels à la liberté ou à la protection des plus vulnérables.

Le projet de loi qui fait suite à l’annonce présidentielle est:

 – Contraire aux principes de la Constitution française, et doit donc être rejeté vidéo interview Me Fau

 – Liberticide car il supprime purement et simplement la liberté pédagogique

Infondé puisque l’instruction en famille (IEF) et les écoles hors contrat sont déjà largement contrôlées par l’État et qu’aucun lien n’a été mis en évidence entre instruction hors école et radicalisation.

L’instruction en famille permet aujourd’hui d’assurer véritablement le maintien des principes républicains : 

    – liberté de l’instruction, dont le choix revient en premier lieu aux parents

    – égalité entre tous les enfants, car elle est possible pour tous, quels que soient les ressources financières, le lieu de résidence, l’origine, les handicaps ou les fragilités

    – fraternité, car les enfants instruits en famille vivent dans le vaste monde et se nourrissent de sa diversité 

 

Choisir l’instruction en famille est un droit fondamental et constitutionnel.

Non à sa suppression, les familles résisteront.

 

Tous les événements organisés sur le territoire sont référencés sur ce site: www.jipli.org 

Contacts presse : 

Liste des associations et collectifs signataire :

Nationales :
Association LAIA
Association LED’A Les Enfants D’Abord
Association CISE
Collectif FELICIA
Association Unie
Les cours Pi (CPC)
créer son école (HC)
Educ’France

Locales :
Association Libres enfants du Tarn
Association Nonsc’Ô Toulouse` 
Apprends-moi autrement
Réseau école Delavie
Collectif IEF en Côtes d’Armor 
Collectif Zouzous sans école (Limousin)
Collectif Eur-et-Lien 27 et 28
Collectif LAM Libres Apprenants du Monde
Collectif IEF 30
Collectif Auvergne Puy de Dôme
Collectif Vivre (78 et 92)
Collectif Nonsco Ariège
Collectif Enfants par Nature
Familles Musulmanes en IEF
Collectif du Mantois pour la liberté d’instruction
Collectif IEF en 47
Collectif Ief et écoles en Occitanie