FAQ – Débuter l’instruction en famille

  • Est-ce légal de ne pas aller à l’école ? 

Oui, la loi prévoit que les parents peuvent décider d’instruire eux-mêmes leurs enfants, à condition d’en faire une déclaration annuelle en mairie et à l’inspection académique. Des contrôles annuels pédagogiques sont prévus par la loi.

  • Comment fait-on lorsqu’on déscolarise ? Quelles méthodes utilise-t-on ? Faut-il suivre les programmes scolaires ?

Certaines familles emploient des manuels scolaires ou des cours par correspondance. D’autres utilisent des pédagogies particuliéres telles que Montessori, Freinet… Beaucoup de parents ont adopté une approche qui consiste à guider l’enfant dans les matières de base (français, mathématiques) et à l’aider à développer et à approfondir ses intérèts personnels.Certains se contentent de répondre à la curiosité naturelle de l’enfant. En définitive, le choix éducatif de chaque famille étant différent, une grande diversité de méthodes et d’approches sont expérimentées. Il faut savoir, cependant, que le décret du 23 mars 1999, qui définit les connaissances requises d’un enfant non scolarisé, impose des domaines de connaissances assez vastes et exige qu’un niveau comparable à un enfant scolarisé soit visé pour la fin de la période d’instruction obligatoire.

  • Faut-il avoir des moyens importants ?

Il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup pour l’instruction des enfants. Nous vivons dans une société où l’information est abondante et facilement accessible: bibliothèques, médiathèques, musées, télévision, radio…

  • Et la socialisation ?

Les enfants non scolarisés peuvent côtoyer des personnes de tout âge dans la journée. Il est possible de rencontrer ou de correspondre avec d’autres familles non scolarisantes, en particulier par l’intermédiaire des Enfants d’Abord. Il est également possible de participer à des activités extra-scolaires, et de rencontrer des enfants scolarisés après l’école. D’après les études étrangères, les enfants non scolarisés ont une faculté particulière d’adaptation à la vie de groupe.

  • Peut-on passer des examens sans aller à l’école ?

On peut passer le brevet et le bac en candidat libre, en s’inscrivant auprès du rectorat de sa région.